Bureau à deux pentes

Bureau à deux pentes

Bureau à deux pentes

MobilierFurnitureMobiliar
Partager
Origine et date: 
Après 1761

Le secrétaire à pente apparaît vers 1730, au moment où ébénistes et mécaniciens s’ingénient à trouver des solutions pour fermer l’ancien bureau à gradin. Ce petit meuble, dont la particularité est de posséder deux pentes identiques, est aussi nommé pour cette raison en dos d’âne. La double pente est très rare. Il en existe un illustre exemple, au musée Getty, à Los Angeles, estampillé B.V.R.B. La grande simplicité, la faible hauteur, l’absence de bronzes de protection de celui du musée Magnin font penser à un meuble créé pour deux jeunes sœurs.

La sobriété du décor permet d’apprécier une des caractéristiques de l’art de Bon Durand : le soin apporté au frisage, ici en ailes de papillon. La jonction entre le bois de violette et le bois de rose se fait par l’intermédiaire d’un mince filet de buis. La finesse du travail se perçoit aussi dans le léger galbe des pans latéraux.Le chanfrein des pieds et le clair-obscur de leur placage (en bois de rose et palissandre) contribuent à la légèreté de l’ensemble. Ce petit meuble ne survivra pas au style Louis XV, sa silhouette ne s’adaptant pas aux lignes classiques et plus rigoureuses de l’époque suivante.