Étude de chien

Étude de chien

Étude de chien

Partager
Origine et date: 
1764
Artiste(s): 
1725
1805

Ce dessin est une étude pour La Philosophie endormie, pastel exposé au Salon de 1765 et que l’on ne connaît plus que par la gravure. Dans ce portrait, Mme Greuze est représentée endormie dans son fauteuil, un chien sur les genoux. Diderot décrit ce chien tel qu’il apparaît dans le portrait : « Le chien que la belle main caresse est un épagneul à longs poils noirs, le museau et les pattes tachetées de feu. Il a les yeux pleins de vie. Si vous le regardez quelque temps, vous l’entendrez aboyer ». Au XVIIIe siècle, les petits chiens étaient les animaux favoris des dames de la bourgeoisie et de la cour.