Étude pour la figure de Platon dans « La Mort de Socrate »

Étude pour la figure de Platon dans « La Mort de Socrate »

Étude pour la figure de Platon dans « La Mort de Socrate »

Partager
Origine et date: 
Vers 1787

Il s’agit de l’étude quasi-définitive pour le personnage de Platon, placé au pied du lit de son maître dans le tableau commandé par l’ami du peintre, Trudaine de la Sablière, en 1787 (aujourd’hui au Metropolitan Museum of Art, à New-York). Le sujet de la mort de Socrate était populaire dans les dernières décennies de l’Ancien Régime ; Diderot l’avait recommandé aux artistes dans son Traité de la poésie dramatique (1758).

Le Père Adry, helléniste, avait conseillé à David une attitude immobile pour Platon (qui en réalité, n’avait pas assisté à la scène). Visage, mains et pieds sont à peine esquissés, tandis que le vêtement à l’antique fait l’objet d’un traitement élaboré, combinant la souplesse des plis tombant - en accord avec l’état de prostration du personnage - et une définition sculpturale du vêtement portée par la rigueur du dessin et le rôle actif des ombres. Pour le théoricien du néo-classicisme Winckelmann, la draperie était un moyen décisif pour parvenir au style idéal.