La Fille aînée de l’artiste coiffant son frère

La Fille aînée de l’artiste coiffant son frère

La Fille aînée de l’artiste coiffant son frère

Partager
Origine et date: 
Vers 1670-1675

Ce très beau tableau avait été attribué à l’anversois Coques, célèbre pour ses portraits de groupe, inhabituels en France au milieu du XVIIe siècle. Frotté à l’élégance de l’art de Fontainebleau où il est né, c’est à l’instigation de Le Brun, son maître et logeur, que Lefebvre s’adonna au portrait. Il peignit dans le même style une autre de ses filles, en compagnie de son maître de musique Charles Couperin (Versailles) : même splendeur du coloris, même audace dans la mise en page et dans le caractère comme instantané de la représentation.

Le tableau met en scène sa fille Catherine qui coiffe avec affection son jeune frère. Un visiteur (le spectateur ?) s’est introduit dans la pièce et Catherine se tourne vers lui avec franchise, laissant la trace d’un profil dans un miroir placé derrière elle.

Les effets lustrés des habits luxueux rehaussés de rubans dorés et de bijoux, relèvent l’éclat et la fraîcheur des personnages. Une atmosphère de calme et de raffinement baigne les figures. Étant donné l’âge des modèles, il est probable que le tableau a été peint dans les dernières années de la brève vie du peintre.