La jeune Fille au collier de jais

La jeune Fille au collier de jais

La jeune Fille au collier de jais

Partager
Origine et date: 
Vers 1815
Artiste(s): 

L’attribution de ce portrait au baron Gros a longtemps été conservée, témoignage de la haute estime en laquelle il est tenu. Le costume et la coiffure laissent penser qu’il a pu être peint dans un atelier provincial. Sa modernité le rapproche du courant romantique : beauté de la matière, hardiesse de la touche qui anime les manches, simplicité de la pose, qualité du coloris – le ruban bleu qui ceint la robe constitue une éclatante tache de couleur - donnent l’accent d’un chef d’œuvre.

Du croisement des mains et de l’évitement partiel du visage émanent une pudeur qu’atténue la carnation, peinte avec de généreux empâtements et un usage sans complexe de  rose sur la joue. La plastique de la coiffure et des boucles, doublée par celle du bandeau bleu, offrent au regard un morceau de pure peinture.