La Sainte Famille

La Sainte Famille

La Sainte Famille

Partager
Origine et date: 
Vers 1650

Le tableau date de la période la plus classique de Bourdon, les années 1650. Il s’inspire des Saintes Familles de Nicolas Poussin, alors visibles dans différentes collections parisiennes – en particulier la Sainte Famille à l’escalier (aujourd’hui au Cleveland Museum of art) où les figures, inscrites dans un triangle, sont disposées sur des marches vues en contrebas, dans un décor architectural dont la sévérité est tempérée par des éléments de paysage.


Bourdon choisit de mettre en valeur sainte Elisabeth, vêtue de jaune, qui évoque, avec son livre, quelque sibylle annonçant la mission du Sauveur. La sévérité des lignes droites et des volumes nettement découpés a pu faire parler de « cubisme » : les blocs de pierre constituent autant de socles pour les figures, dessinées telles des sculptures ; à la verticale de la colonne répond celle du palmier, les draperies se découpent en facettes et les personnages sont vus de face ou de profil. L’accord lumineux de bleu et de jaune et certains détails exquis telle que la corbeille de fleurs aux pieds de Marie, contribuent encore à rattacher ce chef d’œuvre à l’atticisme du milieu du siècle.