Une condamnation sous le règne de François Ier