Image collection header

École italienne

XIVe-XIXe siècle
La Visitation (c) RMN-Grand Palais (musée Magnin) / Franck Raux
La Visitation
Peinture

La Visitation

Une restauration réalisée en 1980 a rendu vie au coloris des vêtements : laque carminée et rose pâle pour celui de la Vierge, mauve parme et jaune d’or pour ceux d’Élisabeth et de Joseph. Des accents lumineux raffinés parcourent les habits des deux personnages.

Les mouvements enveloppant des vêtements, des bras et des corps, le point de vue qui représente les figures par dessous, le corps de Joseph coupé à gauche ou le profil perdu d’Elisabeth donnent à la composition un aspect encore maniériste. L’artiste s’est nourri de la sève des fresques romaines de Baroche. Le fond rustique tient plus des peintres flamands de Rome que de la tradition lombarde.

Comme Le Repos pendant la fuite en Égypte conservé à l’Ashmolean Museum d’Oxford (de même format et sur le même support), il s’agit d’une œuvre de jeunesse du peintre lombard. Son style raffiné et précis va rapidement évoluer vers une peinture monumentale et puissante (cf la Vie de Saint Charles Borromée, au musée de la Cathédrale à Milan).

Autres collections

Diane entourée de nymphes découvre la grossesse de Callisto

École française

Scène de festin

Écoles du Nord, scandinave et anglaise