Tous les événements

Exposition : Un Été vénitien

Exposition : Un Été vénitien

Exposition : Un Été vénitien

Musée Magnin
4 Rue des Bons Enfants
21000 DIJON
FR
Tout public
Un nouveau regard sur la collection de peinture italienne
Catégories: 

Le musée Magnin abrite un ensemble particulièrement riche pour l’école vénitienne, du XVIe au XVIIIe siècle. Jeanne et Maurice Magnin ont en effet collectionné avec bonheur les artistes de la Lagune, en réalisant diverses acquisitions dans des ventes publiques entre 1881 et 1935. C’est cet ensemble que l’exposition vous invite à découvrir.
Deux tableaux par Giovanni Cariani, peints vers 1515-1530 et La Mort de Léandre par Giulio Carpioni (vers 1665), ouvrent cette présentation, qui s’intéresse plus particulièrement au XVIIIe siècle.

Aux séduisantes figures de Sebastiano Ricci et Giovanni Antonio Pellegrini s’associent différentes œuvres, peintes par Gaspare Diziani, Giambattista Crosato, Francesco Fontebasso, Francesco Simonini ou Giambattista Tiepolo, dans lesquelles se déploient sujets d’histoire,  paysages et architectures, triomphe, mêlées et chevaux. Deux portraits au pastel par Rosalba Carriera, des dessins, des guides de voyages et des vues de la Cité des Doges, des ouvrages illustrés par Pietro Antonio Novelli, des modèles et des gravures d’après Giambattista Piazzetta viennent compléter cet ensemble, qui témoigne de la vitalité des artistes de la Sérénissime au XVIIIe siècle.

L’exposition permet également de présenter deux tableaux de la collection récemment restaurés. La restauration du Suzanne et les vieillards, peinte vers 1710 par Giovanni  Antonio Pellegrini a bénéficié du soutien financier de la Société des Amis des Musées de Dijon. Le travail réalisé par Françoise Auger-Feige a permis de révéler les couleurs subtiles de la composition (tonalités orangées de la grande draperie de Suzanne, caractéristique de l’art pimpant de son auteur), ciel et détails ayant retrouvé une nouvelle lisibilité grâce à un allègement du vernis jaune et oxydé qui recouvrait la surface peinte. La toile de Giuseppe Zaïs, Après la bataille, a quant à elle été confiée à Aldo Peaucelle. Autrefois très encrassé, le tableau a lui aussi retrouvé ses couleurs et livré quelques éléments inédits dont la présence de traits de cadrage originaux, utilisés par l’artiste pour délimiter sa composition.

Grâce à la participation du musée des beaux-arts et de la bibliothèque municipale de Dijon, ainsi qu’aux prêts généreux d’un particulier, le musée vous propose, jusqu’en novembre prochain, un voyage vénitien pour accompagner et prolonger l’été…

Commissariat : Sophie Harent, conservateur en chef, directeur du musée national Magnin.