Image collection header

École française

XVIe-XIXe siècle
Moïse sauvé des eaux (c) RMN-Grand Palais (musée Magnin) / René-Gabriel Ojéda
Moïse sauvé des eaux
Peinture

Moïse sauvé des eaux

Ce modello pour un tableau présenté au Salon de 1785 (aujourd’hui à la Préfecture de Chambéry) est le fruit d’une commande royale. Lors de son séjour de formation en Italie, Jean-Jacques Lagrenée s’était passionné pour les antiquités découvertes en Campanie, pour leur pouvoir évocateur et leurs possibilités décoratives ; vingt ans plus tard, ce sujet biblique fut une occasion de mettre cet intérêt à profit.

Le naturel et la justesse des gestes et des expressions, l’aisance du dessin et la qualité de la composition, la beauté des figures aux draperies un peu sèches mais sans emphase, les visages aux lignes « grecques », le paysage ample et suggestif font de cette esquisse aboutie un très bel exemple de l’art d’un peintre d’histoire avouant un goût pour le décoratif et évoluant vers le néo-classicisme.

Autres collections

Moïse et les filles de Jethro

École italienne

Scène de festin

Écoles du Nord, scandinave et anglaise