Image collection header

Arts graphiques

XVIe-XIXe siècle
Mazeppa attaché sur la croupe du cheval sauvage (c) RMN-Grand Palais (musée Magnin) / Thierry Le Mage
Mazeppa attaché sur la croupe du cheval sauvage
Dessin

Mazeppa attaché sur la croupe du cheval sauvage

On sait que le thème de Mazeppa, diffusé par Lord Byron dans l’Europe romantique à partir de 1819, a passionné Eugène Delacroix et son Journal indique qu’il a souvent songé à illustrer l’aventure de ce jeune page polonais lié nu à un cheval sauvage, pour le punir d’un adultère commis avec l’épouse d’un comte palatin. Cependant, on ne connaît dans toute son œuvre qu’un seul petit tableau (Le Caire) et une aquarelle (Helsinki) sur ce sujet, auxquels il convient de rattacher, pour la thématique, le dessin du musée du Louvre, Cheval renversant son cavalier (collection Roger-Marx), ainsi que deux autres dessins sur ce thème, également conservés au musée du Louvre.

L’étude de la collection Magnin illustre probablement un moment du poème qui exprime le thème romantique de la lutte de l’homme entre ses aspirations profondes et l’injustice du destin. Il permet à l’artiste de créer une composition mouvementée, sujet qu’il affectionne. Il s’agit de l’instant où Mazeppa est lié au cheval sauvage. Par l’insistance des hachures, ce dessin à la mine de plomb confère à la scène un étonnant relief qui rappelle certaines études pour La Mort de Sardanapale ou pour Les Massacres de Scio et permet de dater l’œuvre des années 1825-1830.

Autres collections

Media Name: pendule_religieuse_92-001641-01.jpg

Objets d'art

Scène de festin

Écoles du Nord, scandinave et anglaise